Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chaîne de Partage et d'Ecoute

Ce que j'ai appris

30 Décembre 2012 , Rédigé par cpemonde Publié dans #grand enfant

Mes amis, il y a deux mois, j'étais à recherche de mon moi, de mon identité...

En s'impliquant à la charte de CPE, je ne vais pas vous clarifier mes constatations sur mon identité religieuse, mais je profite de cet espace pour partager avec vous quelques observations sur la vie, certes, là je partage mon point de vue :

 

L'amitié, un drôle de mot, malheureusement inexistant de nos jours, oh, peut-être que c'est moi qui a une définition naïve ou primaire de ce mot ; en fait, je me suis mis hors système (économique et social) et ce que j'observe me fait peur, croyez-moi, me terrifie : course contre la montre, pour atteindre quoi ? Je ne sais pas, et pour atteindre les pseudos besoins véhiculé par le système de nos jours, en piétinant les principes ou plus exactement, on les affaiblis de telle sorte, elles seront compatibles avec la vie.

communiction

Allons, parlons concrets :

grossièrement, on distingue deux types d'environnement : le non choisi (la famille..) et choisi (les ami(e)s …), avec l'arrivé de l'internet et la propagation des moyens de communications, est né l'environnement virtuel.

 

Donc, pour choisir un ami (ou amie), il faut choisir entre environnement non choisi et virtuel : pour l'environnement non choisi, vous allez trouver plein de profiteur, mais un ami qui partage avec toi les bonheurs et les malheurs, c'est très rare, alors là il faut remonter à l'adolescence ou à l'enfance pour dénicher la perle rare.

 

Parlons de l'environnement virtuel (et ça tombe bien puisque nous y sommes), et bien si t'as le temps pour nouer des amitiés (c'est pas le cas de la plupart qui sont guidés voir poussés par ce système), et bien tu n'a que les réseaux sociaux, et bien là !!!

en fait, j'avais plus de 800 membres dans ma liste d'amis (facebook) (pour des raisons professionnelles) et bien j'ai changé de compte et après un petit nettoyage (ces personnes sont bon mais ne sont pas compatible avec ma vision de la vie) ben, il ne reste que 31, si je mets à part, mes proches ainsi que mes ami(e)s de l'environnement choisi, alors, là surprise il y a pas plus 2 ou 3 amis (mais vrais amis).

 

Chacun ou chacune dit : allez, je ne vais pas raconter ma vie à un ou une inconnu(e), je ne vais pas plaindre auprès d'un membre de CPE (j'ai bêtement cru que le manque de communication est en raison de l'égoïsme)...

 

mais NOOOOOOOOOON, la plainte est un acte de soumission et la soumission ne peut être qu'à notre créateur, d'autre part, tous les religions divine du monde bénissent le rapprochement humain et la CPE a choisi de mettre l'accent sur le partage et la communication, sinon, si on ne parle pas ensemble, on ne débatte pas ensemble, comment voulez-vous échapper à ce système malfrat ?

Cependant, il faut avouer que la vie devient de plus en plus exigeante et que certains ne sont pas disponible à écouter ni à partager et là c'est inutile d'imposer CPE et la notion d'écoute et de partage, je crois que les membres et les modérateurs ont bien compris ça, la CPE ne compte que 34 membres.

Vous savez, l'être humain est très très intelligent (il m'a fallu 37 ans pour le constater) mais il est influençable.

Oui, il est très intelligent mais dans le sens opposé, en fait, il a le pouvoir magique d'adapter les principes afin de servir ses intérêts et par suite servir le système.

Je vais me focaliser sur la communication, l'amitié et surtout l'AMOUR.

Moi, j'aime ma mère, mon père ...et mes ami(e)s, oui, j'aime mes ami(e)s, oui, je t'aime toi.

Sérieusement, ce noble mot est tellement banalisé qu'on l'entend dans chaque coin :

j'ai besoin d'un service, je te dis je t'aime

c'est pas de l'amour, c'est de l'hypocrisie

je t'aime et après quelques semaines je ne t'aime plus

c'est du mensonge mélangé avec un peu d'appréciation et surtout pleinnnnn de problèmes psychiques (je ne suis pas un psy :))

tu m'aime, je t'aime, mais pour ne pas te faire du chagrin, je vais te dire que je t'aime

bien sûr, c'est le pire et ça s'appelle pitié

et plein d'autre contextes.

Mais pourquoi, on change la notion d'un si noble mot ?

porte

Moi qui aime comprendre et comme je suis un petit fouineur , j'ai une petite explication : ils ont peur, c'est un système, et excusez mon insolence mais je ne trouve pas d'autre mot, à la con, malfrat et égocentrique, ce système a cultivé chez nous (moi aussi je suis un être humain qui s'efforce de sortir de ce piège) le sentiment de courir et courir dont l'espoir d'atteindre un but (indirectement propagé par le système) et ont peur de ne pas courir suffisamment et d'être redoubler par les autres et par suite, ils n'ont le temps de sourire, de dire un mot gentil, de communiquer, de nouer des amitiés...

je déteste ce mot, car, il est avéré que c'est un moyen pour combler 3 besoins:

pour combler un besoin charnel et là, c'est grave et dégueulasse

pour combler le besoin de fonder une famille, et là c'est noble (c'est à dire le mariage, personnellement, je suis contre les unions libres) et notons que le mariage, c'est une étape de la vie et le choix du conjoint se base sur plusieurs critères en autre l'amour

et le plus grave, pour combler un vide émotionnel, un vide causé par un système

ce système nous a causé un vide émotionnel.

on se noie dans une vague de l'égocentrisme et d'insouciance véhiculé par un système inégalitaire.

J'en profite pour lancer un appel : aimer respectueusement les uns les autres.

Enfin, je vous transmets la leçon que j'ai appris ces jours, la tolérance est différente de la charité. Et la fierté est différente de l'orgueil.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article